Une femme qui souffre

Rencontré l’autre jour une femme qui souffre .

Une femme blessée, malade, au bord des larmes, se sentant agressée à chaque sujet abordé ou mot que l’on prononce, une femme désespérée, cherchant du regard le secours des autres et le refusant dans le même temps, car « Non elle va très bien et tient à le dire et à le répéter, elle n’a besoin de personne et s’en sort très bien toute seule ».

Il y avait longtemps qu’il ne m’était pas arrivé d’être témoin d’une telle souffrance qui si elle n’est pas une révélatio ( je connais cette personne depuis plusieurs années) est tout de même toujours un étonnement auquel on ne s’attend pas et une révélation à laquelle on ne voudrait pas assister. Par pudeur peut-être ou parce que, impuissante, culpabilisée aussi par un tel déballage de mal-être et d’intimité souffrante, j’étais bien incapable de me sortir de cette situation gênante et d’aider d’une manière ou d’une autre cette femme souffrante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s