Etonnement

D’où viennent nos étonnements ?

2014-03-01 à 12-38-05

Étonnement devant la subtilité de la représentation du corps d’Hermaphrodite, féminin selon qu’on se place d’un côté, masculin si l’on change d’angle de vue. Pour comprendre et voir ce qui se révèle, il faut se déplacer, faire quelques pas de côté, contourner ce corps étendu.

Étonnement devant la douceur des lignes, des courbes d’un corps endormi féminin-masculin qui s’abandonne et révèle ce qui pourrait rester caché.

Admiration devant cet art de suggérer la dualité, cette subtilité de la représentation.

Étonnement et admiration devant cette « statue énigmatique d’une inquiétante beauté » dit Théophile Gautier. Mais qu’est-ce qui troublait à ce point Théophile Gautier ?

Toute l’équivoque, tout ce qui semble différent et ne l’est que tant qu’on ne se déplace pas un peu afin que les contraires, les opposés se rejoignent et se mêlent dans le but de nous en apprendre un peu plus sur nous, et de nous faire découvrir, en faisant ce pas de côté, ce qui en nous s’oppose, ce qui a les apparences d’une opposition.

Nos mémoires se souviennent-elles de ce qui en nous était à la fois homme et femme, nuit et jour, somnolence et éveil, nuage et soleil, froid et chaud, oubli et réminiscence, légende et réalité, agitation et repos? C’est cette accumulation de contraires qui produit ce que nous sommes et l’ apparente ambivalence de notre vie.

Mais c’est avec un peu de chance qu’il nous arrive de parvenir à concilier nos contraires.

Hermaphodite au Louvre-Lens

5 réflexions sur “Etonnement

  1. Est-ce là la tentative de toute une vie ? Tenter de réconcilier nos contraires ? Tenter de nous réconcilier avec nous-mêmes ? Je n’ai pas la réponse, mais je repars de votre site avec cette belle question en tête. Merci … 

    • Peut-être pour renouer avec ce que nous avons abandonné de notre enfance, les aspirations oubliées, les renoncements dus aux choix obligés qui sillonnent notre vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s