Apprendre à regarder

Je poursuis ma route longeant des trottoirs encombrés, traversant des places bruyantes où tout s’agite dans tous les sens possibles, contournant les obstacles de toutes sortes, râlant contre les flâneurs qui lambinent et m’empêchent d’avancer à mon rythme, énervée par ceux qui s’arrêtent, se retournent, regardent ailleurs en reculant, et je cherche à suivre dans la foule les plus déterminés à avancer coûte que coûte, je me mets dans leurs pas, dans les sillons qu’ils tracent, mais bientôt nos routes obliquent et je suis obligée de recommencer à me frayer un passage.

20120829-150118.jpg

Puis c’est la lumière distribuée par de grands panneaux de verre. C’est le surgissement de la couleur dans des portraits et des paysages accrochés sur les murs autour de moi. C’est mon reflet dans de grands miroirs qui fracturent l’espace et reflètent mon image. Le calme est revenu . Je retrouve la bonne distance pour regarder,  je vois les autres qui déambulent autour de moi, mes yeux peuvent voir toutes les étapes du travail du peintre qui, lui, gratte, racle, arrache construit et déchire avant de trouver l’assemblage le plus juste des lignes et des couleurs pour offrir ses images à notre contemplation.

20120829-150132.jpg                                                  20120829-150139.jpg

Le temps épineux, heurté et trop pesant de mon déplacement s’est brusquement ralenti comme dans une séquence de film, tout est lenteur et silence autour de moi. Un silence fait de chuchotements et de murmures, autant de choses proches qui m’enveloppent, mais n’altèrent pas mon regard. Mon œil s’ouvre et se dilate, j’ajuste ma vision pour voir les traces des gestes si précis du peintre.

« Tout est enraciné dans le monde, tout est relié d’une manière ou d’une autre à l’expérience ». Gerhard Richter     (Beaubourg)20120829-150150.jpg

20120831-105414.jpg

3 réflexions sur “Apprendre à regarder

    • Je n’aime pas tout mais je trouve les portraits et surtout les paysages particulièrement touchants. Surtout les 4 étapes d’une toile d’après une photo de paysage. Je me suis moins attardée sur les tableaux abstraits que j’aime moins ni sur son travail sur la couleur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s